L'ATELIER

1. Qui se cache derrière Gemmyo ? On veut tout savoir !

C’est une bonne question ! Vous avez sûrement dû apercevoir notre chaton rose, emblème de la Maison, dans le métro parisien… Heureusement, il n’est pas seul pour assurer tout le travail J Il y a également une équipe de plus de 25 personnes qui travaillent ensemble pour faire grandir Gemmyo jour après jour.

2. Comment est née la marque Gemmyo ? Qu’est-ce qui t’a donné envie de te lancer ?

L’histoire de Gemmyo a débuté il y a 5 ans déjà. Avec mon mari nous étions à l’époque à la recherche de ma bague de fiançailles dont je rêvais depuis longtemps. Nous avons parcouru les différentes Maisons de joaillerie traditionnelles à la recherche de mon précieux, et quelle ne fut pas notre déception !  Nous nous sommes retrouvés dans un univers froid, impersonnel avec des bijoux très classiques et inabordables pour la plupart. C’est à ce moment-là qu’est née l’idée de créer Gemmyo… Nous avions envie d’une Maison de joaillerie à l’esprit jeune et décomplexé avec des produits de très grande qualité.

GemmyShowroom-2 retouchée

3. A quoi reconnaît-on la « patte » Gemmyo » ?

Sans mauvais jeu de mots, à notre chaton joaillier, Gemmia ! Sa couleur acidulée opère une véritable disruption sur le marché de la joaillerie sur lequel nous évoluons. Nous avons imaginé Gemmia en clin d’œil au bestiaire des grandes Maisons de joaillerie de la Place Vendôme. Nous sommes « Jeune & Joaillier », il est donc naturel que notre emblème ne soit pas une panthère mais un chaton au capital mignonnerie indiscutable. Il nous tient à cœur de rester accessibles malgré un positionnement volontairement haut de gamme. Nous pensons qu’il est possible de proposer le meilleur service possible et une expérience clientèle vivante, détendue et amusante !

4. Depuis le début de l’aventure, quel a été votre plus beau moment ?

Sans hésitation, ce fut lors du lancement de notre première campagne d’affichage avec le chat rose en novembre 2014. Ce fût un mois de folie ! Mes téléphones professionnels et personnels n’arrêtaient pas de sonner ! Il y a eu une véritable effervescence autour de cette campagne, les gens étaient raides dingues de notre chaton.

5. Quel est ton rêve ? Tes projets à venir ?

J’espère que le développement de Gemmyo va continuer sur la belle lancée que la marque a prise depuis sa création. Et je pense que cela passera par le développement d’un réseau de boutiques physiques, car chacun sait qu’il est parfois compliqué de choisir un bijou derrière l’écran de son ordinateur. Nous avons ouvert notre premier showroom en 2015 pour limiter ce malheureux frein qu’impose le web et nous comptons bien en ouvrir de nouveaux. Et quelque chose me dit qu’une ouverture se profile à l’horizon ! Enfin, nous comptons également continuer de créer de nouvelles collections avec toujours plus de bagues, de pendentifs, de bracelets…

Honorine Close Up

6. Quel type de relation entretiens-tu avec la mode ?

Puisque je suis chargée de développer les collections et d’imaginer de nouveaux produits pour Gemmyo, je m’intéresse forcément aux tendances de mode. Elles m’inspirent et m’aident à capter quelles seront les envies futures de notre clientèle afin d’y répondre au mieux. Car oui, le marché de la joaillerie est aussi soumis aux dures lois des tendances de mode. Même si bien entendu, à la différence de la mode, beaucoup de modèles sont indémodables, comme le solitaire de fiançailles par exemple

7. Comment portes-tu les imprimés ? Plutôt discrets ou plutôt explosifs ?

Discrets, définitivement !

8. Quel est ton imprimé coup de cœur sur nos deux chapitres ?

J’adore le vieux rose utilisé en fond de l’imprimé « bonhomme » et le motif qui me rappelle aisément mon enfance. Je le trouve doux et très original !

9. Le mot de la fin ?

Longue vie à Soi Paris !

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

Aucun Commentaires

Laisser un commentaire