LA GALERIE SOI

Le Fuel par Dauphine Raisin

Réalisation : Encre de chine et Posca

Imprimés Soi : LeFuel

Crédit : Dauphine Raisin

Date de Création :  Juillet 2017

Qui es-tu ?

Une artiste naïve vivant présentement à Liège, avide de voyages réels et/ou imaginaires et fan de fantastique.

Impression

L’art pour toi, c’est ?

Une façon de regarder le monde, puis le fruit de ce regard : des idées nées pour être partagées, interprétées et ainsi venir alimenter le pot commun d’un imaginaire partagé.

Impression

Pourquoi as-tu choisi cet imprimé ?

À l’heure où les soies synthétiques, dérivées du pétrole, inondent les boutiques, orner de barils de la soie naturelle, il fallait y penser ! Ce clin d’œil, volontaire ou non, m’a amusée… et inspirée. 

Qu’as-tu voulu exprimer à  travers ta création ?

La composition de l’imprimé, sa fantaisie, le fuel et les foulards soyeux noués dans les cheveux : j’ai songé aux fifties, aux magnats du pétrole et à leurs héritières, au glamour d’après-guerre et à Ava Gardner, la comtesse aux pieds nus fascinée par les corridas. Humour, impertinence et légèreté furent mes maitres mots. La vraie vedette, c’était l’imprimé Fuel, il ne s’agissait pas de l’oublier !

Trois images sont nées : Fuel make-up (L’or noir, secret des yeux charbonneux… et du regard de braise ?), Beauty-Fuel (Une pseudo torero titille un camion-citerne à l’aide d’un foulard Fuel) et Coup de pompe (Tenue fatiguée ? Direction la pompe-penderie pour faire le plein d’imprimé Fuel ! ).

dauphine-raisin-fuel-make-up copie

Quelle technique as-tu utilisé pour ta création ?

Esquisses au crayon sur papier recyclé puis numérisation, mise au net et colorisation informatique desdits brouillons. Je tends à bouder les aplats qui, trop souvent, me paraissent ennuyeux et froids, au profit de motifs sur-mesure. Ceux utilisés ici ont été construits sur base du logo de Soi Paris et du tissage jacquard proposé cette saison.

Impression

Portes-tu des imprimés ?

Je résiste rarement à un bel imprimé sur un tissu de qualité. Culottes et chaussettes exceptées, je m’habille exclusivement en friperies et boutiques vintage mais à dire vrai, je ferais bien une exception pour l’imprimé La Magie, divinement années ’20 : très Magic in the Moonlight, infiniment Phryne, il n’aurait pas démérité dans Death Defying Feats. 

Impression

Le mot de la fin ?

Merci pour votre confiance et cette belle expérience.

Lien du site ou portfolio :

Instagram :

Site : http://dauphineraisin.com/

Previous Post Next Post

You Might Also Like

Aucun Commentaires

Laisser un commentaire